Top 14 des expressions qu’on écrit (presque) toujours mal

4. C’est là que le bât blesse

Bon même si clairement personne n’utilise cette expression pour dévoiler la cause d’un souci, les quelques résistants du monde moderne ne savent pas toujours s’il faut écrire “bât” ou “bas”. En fait, “bât” renvoie à l’objet qui permet de charger un âne par exemple, or si le bât est défaillant, tout dégringole.

Accueil?Votre Buzz?source de buzz sur net